Le rôle de l’école dans la prévention de l’inadaptation

L’école, seule institution qui touche tous les enfants, a un grand rôle à jouer pendant l’enfance et l’adolescence dans la prévention de l’inadaptation et dans le traitement des individus qui ne se développent pas comme il convient. Le rôle de l’école est de veiller à ce que ses exigences, en matière de réussite et d’adaptation, soient généralement à la mesure des possibilités normales de développement des élèves. Et de les moduler sensiblement en fonction du seuil de tolérance de chacun. De plus, les maîtres devraient reconnaître qu’il faut plus de temps à certains enfants qu’à d’autres pour s’adapter et qu’une aide amicale peut être nécessaire à des moments critiques. Cela est particulièrement vrai pendant la première année de l’école, lors des périodes de transition. Et chaque fois qu’un examen ou une autre épreuve sont imminents.

La tolérance des enseignants

le rôle de l'école enseignant

Il y a cependant des limites à la tolérance dont peuvent faire preuve les maîtres des classes ordinaires. Ils ne peuvent guère admettre que l’inadaptation s’exprime. Par exemple, sous forme d’un comportement nettement agressif ou d’un manque prononcé d’assiduité. De plus, les enfants dont l’inadaptation n’attire guère l’attention. Bien qu’ils ne créent aucun désordre. Ils peuvent avoir besoin d’une aide, que l’enseignant, qui a la charge de trente ou quarante enfants, n’est pas forcément à même de leur donner, en admettant qu’il ait la formation nécessaire. Il est possible, en revanche, d’apporter une aide à un grand nombre de ces enfants en les plaçant dans un petit groupe de huit ou dix dirigé par un maître sympathique et, de préférence, spécialement formé. Ceci fait part du rôle de l’école. Ce groupe peut être plus tolérant. Accepter plus facilement des comportements pénibles et offrir des moyens d’expression plus créatifs et plus thérapeutiques.

L’enseignant peut, en outre, établir des contacts plus étroits et plus personnels avec ses élèves et leurs parents. On peut ainsi aider de nombreux enfants à surmonter de graves problèmes personnels jusqu’au moment où ils deviennent plus stables en grandissant. Dans les cas les plus graves, où les difficultés ont manifestement leur origine dans la vie familiale. L’enfant peut trouver un soutien dans une telle classe, de sorte que son état n’empire pas en attendant que les efforts déployés pour apporter des améliorations dans son foyer aient porté leurs fruits.

La rééducation intensive

Avant1 of 2
Utilise ces boutons pour naviguer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!