Le rôle de l’école dans la prévention de l’inadaptation

Dans certains cas, les choses vont si mal à la maison. Les pressions auxquelles l’enfant est soumis sont si intenses que la seule solution est de le placer, au moins pour un temps, dans un internat ou un foyer où il est hébergé en fréquentant un externat ordinaire. L’avantage d’une telle mesure est qu’elle permet de contrôler l’ensemble du contexte dans lequel se déroule la vie de l’enfant. Les adultes de son entourage peuvent s’adapter à ses besoins, tout en procédant à une rééducation intensive. Cela peut être indispensable quand le milieu familial est irrémédiablement pathologique ou ne peut, pour une raison ou pour une autre, continuer à assumer la charge de l’enfant ou de l’adolescent. le rôle de l’école

La décision de retirer un enfant à sa famille, bien qu’on puisse être fortement tenté de le faire quand ses problèmes résultent manifestement du comportement ou des erreurs de ses parents, ne doit pas être prise à la légère. C’est essentiellement une solution à court terme. Sauf dans les rares cas où il est totalement impossible d’aider l’enfant et sa famille à vivre plus harmonieusement ensemble. Ce type de placement provisoire, qui intervient en général avec le consentement des parents. Mais parfois sur la décision d’un juge ou d’un tribunal, est à présent possible dans certains pays. Dans ces pays, cependant, on s’attache d’abord à explorer d’autres options. Placement temporaire à l’extérieur ou en foyer, maintien sous supervision de l’enfant dans sa famille. Vigoureuse action sociale auprès de la famille pour préparer le retour de l’enfant retiré provisoirement…

Le rôle de l’école et l’importance de l’entourage

le rôle de l'école parents

Il convient, lorsqu’on se penche sur le cas des enfants à problèmes et qu’on cherche à les aider, de prendre tout particulièrement en compte les aspects de leurs difficultés (qui sont d’ordre social ou liées à leur entourage) parce qu’elles ne peuvent être surmontées, essentiellement, que par l’action éducative ou rééducative de celui-ci. Il est vrai que de nombreux enfants ne sont présentés à des services psychologiques spécialisés que lorsqu’ils sont gravement perturbés. Et, depuis si longtemps, qu’ils ont besoin pendant une longue période d’une aide personnelle très qualifiée et très spécialisée. Education corrective, actions sur le comportement ou autres formes d’aide personnelle directe. Mais, même dans ces cas, ne traiter que l’enfant suffit rarement.

La plupart des formes d’inadaptation diffèrent des maladies physiques. Elles ne constituent pas une entité clinique simple attribuée directement à une seule cause. Qu’il suffit d’éliminer pour rétablir l’ordre des choses. Il faut agir sur les facteurs interdépendants qui ont modifié. Et qui continuent indirectement à modifier l’ensemble des modes d’apprentissage de l’enfant. S’il n’est souvent nécessaire ou possible d’apporter au milieu où il vit que des changements relativement modestes. L’enfant lui-même ne peut être aidé isolément. Le rôle de l’école et celui du foyer sont directement liés. Pour cela, leur collaboration est indispensable dès le début.

2 of 2Après
Utilise ces boutons pour naviguer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!