Les apports du modèle piagétien dans l’enseignement

img

Comme de nombreux autres chercheurs, nous pensons que le fait d’avoir des limites ne doit pas pour autant conduire à rejeter les apports du modèle piagétien. Il s’agit plutôt de tenir compte pédagogiquement des remises en cause et de choisir en conséquence une attitude adaptée au sein de la classe.

Il nous semble que la description du mécanisme même du développement des connaissances, à savoir le processus assimilation-accommodation, reste un point fondamental pour étayer l’action pédagogique. Il permet de mieux comprendre comment les élèves résolvent une situation nouvelle et de mieux interpréter leurs erreurs.

La description fine du développement des enfants reste un point de repère sur ce que peut effectuer un enfant et le type de performance à en attendre. Il permet également un diagnostic de son niveau de développement intellectuel. L’accent mis sur l’importance de l’action comme source de la logique et sur l’idée qu’un individu se développe en agissant et en se confrontant aux situations reste un guide de l’action pédagogique. N’oublions pas que Piaget a toujours été un défenseur des méthodes actives. Mais au-delà de ces quelques remarques, qui sont largement soulignées par de nombreux pédagogues, nous voudrions insister sur quelques points qui nous paraissent importants.

Intérêt de la grille, une des apports du modèle piagétien

Utilise ces boutons pour naviguer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *