Les cas de vol chez l’enfant

Pour pouvoir remédier aux cas de vol chez l’enfant, il faut connaître les raisons. Celles-ci sont multiples.

  • L’enfant vole par impulsivité, sans réfléchir, un objet exposé à sa convoitise. Son égocentrisme ne lui permet même pas de réaliser qu’il lèse quelqu’un dont il s’approprie le bien. Cela que ce soit un commerçant ou un camarade.
  • Il vole par culpabilité, pour se faire punir. L’enfant éprouve un très gros sentiment de culpabilité. Il se sent coupable de détester son père (ou sa mère). Il accomplit un geste qui lui entraînera une punition.
  • Le petit vole pour se faire remarquer, pour se donner de l’importance, pour s’affirmer aux yeux de ses petits camarades . Vol à l’étalage ou vol dans le placard aux fournitures scolaires.
  • L’enfant vole pour compenser un sentiment d’abandon, plus ou moins profond ou actuel. Ici on trouve tous les degrés de gravité de la perturbation psychologique. Depuis le sentiment d’abandon ou de carence maternelle de la toute petite enfance, jusqu’au sentiment actuel d’être délaissé par des parents trop occupés.
  • Il vole par gourmandise. Un enfant que ses parents essaient de corriger de son défaut en le privant de friandises, pour peu qu’il soit de caractère faible, résiste mal à la tentation et chipe des gâteries. Le cercle vicieux dans lequel est pris l’enfant qui vole par gourmandise est remarquable. Il n’est pas rare qu’un tel enfant soit devenu gourmand parce que ses parents l’ont privé de dessert ou de nourriture pour le punir d’avoir fait des bêtises. Ou bien qu’il chipera de l’argent de son père pour en acheter.
enfant voleur

L’enfant qui vole pour “acheter” de l’amour ou par hostilité

Utilise ces boutons pour naviguer

1 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *