Les interactions avec les pairs et leur rôle dans l’apprentissage langagier

Certes, les adultes, en premier lieu les parents, sont les partenaires privilégiés des enfants dans leurs apprentissages langagiers. Mais ils ne sont pas les seuls. Les enfants peuvent apprendre aussi beaucoup sans eux, grâce aux interactions avec les pairs. L’éducation des premières années favorise de plus en plus les contacts avec les autres enfants, dans les lieux d’accueil collectifs. Les enfants gardés par une assistante maternelle ont souvent l’occasion de rencontrer d’autres enfants. Puis c’est l’école maternelle.

les pairs en classe

Premières interactions avec les pairs

Bien sûr, pour pouvoir communiquer, il faut disposer de certains moyens. A 5 mois, les échanges sont limités. Toutefois, des bébés assis en face à face, dans des sièges qui maintiennent leur tronc, peuvent construire des échanges de courte durée grâce à l’imitation. Ils s’observent, se sourient. Si l’un tape sur l’accoudoir ou retire son chausson, l’autre fait de même, et les deux en tirent un plaisir évident. C’est un début de communication par imitation immédiate. interactions pairs

Au cours de la deuxième année, les enfants mettent en place des enchaînements d’actes qui se succèdent en fonction de ce que le partenaire vient de faire. Des jeux d’alternance apparaissent, tels celui de cache-cache ou d’autres jeux inventés. Ceci en fonction des objets disponibles dans la pièce où ils sont réunis. Les enfants comprennent que l’acte d’autrui appelle une réponse qui, elle-même, suscite un nouvel acte du partenaire. Ils peuvent collaborer à un but commun (une construction, par exemple). Ceci n’exclut pas des disputes, avec les ajustements et les compromis nécessaires à la poursuite de l’interaction. Ce n’est pas encore une conversation. Mais cela y ressemble, pour ce qui est de l’enchaînement des actes, du thème partagé ou de la négociation ! Dès l’âge de 3 ans, avec le développement des verbalisations, peuvent apparaître de véritables conversations entre enfants qui se connaissent bien. interactions pairs

interactions avec les pairs

Les pairs ayant des compétences différentes

Vers l’âge de 4 ans, les enfants commencent à tenir compte des caractéristiques de leur interlocuteur. Comme les adultes, ils ralentissent leur débit de parole, élèvent le ton et exagèrent l’intonation lorsqu’ils s’adressent à un bébé. Plusieurs études ont montré qu’ils modifient également la nature et la complexité de leur discours selon qu’ils s’adressent à un enfant plus jeune. A celui qui voit le jeu dont on parle ou à celui qui ne le voit pas. interactions pairs

Les interactions entre pairs ayant des compétences et des styles communicatifs différents peuvent inciter les enfants à expérimenter des stratégies variées pour se faire comprendre et obtenir des autres qu’ils se fassent comprendre. L’intérêt de ces échanges pour la construction de nouvelles habiletés cognitives individuelles démontré depuis longtemps dans des activités de résolution de problèmes. Dans l’acquisition de connaissances dans le cadre scolaire, et aussi dans le développement des compétences de communication.

Les jeux de « faire semblant » (jouer à la marchande et au client) permettent de mimer des situations. De jouer des comportements verbaux et non verbaux observés, et de se les approprier. Certains jeux de règles, comme le jeu de « Qui est-ce ? » inspiré par les travaux sur la communication référentielle, sont également intéressants pour apprendre à considérer. Et à communiquer seulement l’information nécessaire pour découvrir un élément caché. Deux partenaires disposent des mêmes images figurant de nombreux personnages. Le premier choisit une image en cachette du second, qui doit la deviner en posant le minimum de questions. interactions pairs

Outre les échanges spontanés qui se développent, hors de la présence des adultes, entre pairs. Dès lors qu’ils sont assez familiers l’un de l’autre, il est également possible de proposer aux jeunes enfants des situations de communication qui les aident à développer ensemble leurs compétences langagières. interactions pairs

1 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!