Un enfant instable causes et conséquences

L’instabilité, dont on parle beaucoup aujourd’hui, dont on rend responsable la civilisation contemporaine, semble concerner un nombre de plus en plus grand d’enfants. Un enfant instable se révèle très tôt. Ses parents disent qu’il est nerveux, qu’il est remuant, qu’il est toujours en mouvement. Ou qu’il est jeune ou qu’il est plein de vie. Mais on ne s’en inquiète vraiment que lorsque l’instabilité atteint un haut degré. Ce qui se passe habituellement autour de 8 ans parce que celle-ci se complique de l’exubérance propre à cet âge. Et que la discipline scolaire ne peut la contrôler.

Les psychologues disent qu’un enfant est instable quand son activité motrice est désordonnée. Qu’il ne parvient pas à concentrer son attention sur un seul objet et que ses émotions sont fluctuantes. Ils distinguent également l’instabilité de la turbulence. Un enfant hyperactif, ou un enfant hypertonique, quel que soit son âge, est turbulent. Mais il est capable de se fixer quand quelque chose le captive.

L’enfant instable, au contraire, est remuant en permanence. Il lui est impossible de se fixer et son entourage ne parvient pas à le calmer. D’ailleurs, le milieu scolaire tolère très mal son instabilité. Et constitue une cause quotidienne de conflit entre l’enfant et sa famille. En tant que parents, il faut que vous sachiez qu’il y a plusieurs formes d’instabilité. Il est bon que vous puissiez reconnaître celle qui, éventuellement, affecte votre enfant afin de la traiter en conséquence.

enfant instable

Un enfant instable par retard intellectuel

Avant1 of 6
Utilise ces boutons pour naviguer

1 Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *