Voici comment appliquer la pédagogie différenciée en histoire

img

Souvent, la présentation des séquences de pédagogie différenciée en histoire s’attache davantage à un exposé narratif qu’à la structuration différenciée du processus pédagogique, en termes d’objectifs, de moyens, et d’évaluation. Cette parcimonie a une explication. Les auteurs sont plus à l’aise dans les points de vue théoriques et les postulats doctrinaires que dans l’élaboration rigoureuse des pratiques.

En fait, la situation qui vous sera présentée dans cet article, est différenciée sur le triple plan des contenus, des processus et des structures au sein d’une même classe. Ceci avec l’intervention supplémentaire d’un documentaliste dans un des sous-groupes. En effet, le processus pédagogique repose sur la différenciation en trois sous-groupes de niveaux et de besoins différents. Un des groupements étant constitués par les élèves en difficulté auxquels on propose une situation concrète permettant d’abstraire progressivement et d’inférer ainsi des savoirs notionnels. En fait, l’intérêt réside par ailleurs dans la présentation détaillée de l’articulation entre tâches différenciées et phases collectives. Ces dernières encadrant les premières en début et en fin de séquence.

la pédagogie différenciée en histoire

Différencier les contenus

Avant1 of 5
Utilise ces boutons pour naviguer

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *