Accueil / (Page 3)

Catégorie : Psychologie

En plus des connaissances statiques, le système cognitif de l’apprenant contient un ensemble de stratégies cognitives, métacognitives et socio-affectives qui sont des connaissances dynamiques et qui permettent à l’élève d’agir sur son environnement, d’utiliser les informations qu’il acquiert. L’école a comme rôle principal de développer chez l’élève des stratégies qui...

Cet article s’intéressera aux étapes d’acquisition du langage dès le jeune âge. On s’accorde à situer l’apparition du premier mot vers dix mois en moyenne. Vers le milieu de la seconde année, le vocabulaire a atteint une vingtaine de mots. Puis, le mouvement s’accélère brusquement. Une centaine de mots environ...

L’éducation doit adapter ses méthodes et ses procédés à la nature de chaque enfant. Cette nature doit être respectée et aidée. C’est le sens du mot admirable de Gide « Il faut suivre sa pente mais en montant». Ce serait trahir l’enfant si on le détourne de sa pente. Mais...

Comme déjà abordé au niveau du premier article intitulé : « Tout savoir à propos des dyspraxies (1) », l’enfant doit acquérir peu à peu de nouvelles aptitudes et de nouveaux gestes grâce à des apprentissages par imitation ou par enseignement explicite. A ce moment, un « recyclage neuronal » se déclenche et aboutit...

Aux alentours de trois ans, l’enfant fait la découverte de ses organes génitaux. Cette découverte est lourde de conséquences psychologiques et génératrice de problèmes affectifs. D’après les freudiens, c’est à ce niveau que se situent les profondes jouissances sensuelles, et les émois rattachés acquièrent une coloration plus spécifiquement sexuelle à...

Pour un petit enfant, la motivation pour l’acquisition du langage, paraît bien se trouver dans le plaisir à émettre des mots dont l’effet peut paraître amusant aux oreilles adultes, papa, maman, etc… Mais, en même temps, ce langage contribue à l’objectivation de son univers, qu’il détache graduellement de l’action et...

Ces deux concepts ne sont pas équivalents mais ils ont en commun une même préoccupation cognitive. L’échec scolaire est un constat. II témoigne d’un état de dysfonctionnement, très souvent général, d’un apprenant face aux apprentissages scolaires. L’aspect cognitif n’y est pas isolable des autres même s’il constitue en milieu scolaire...

L’instauration d’une éducation solide doit avoir pour point de départ une éducation préscolaire digne de ce nom, qui est capable de faire passer le petit enfant d’une activité libre qui a sa fin en elle-même, à un stade de maturité scolaire qui prélude au vrai travail nécessitant l’effort et l’application...

De nombreux ouvrages, savants ou pratiques, traitent des troubles spécifiques des apprentissages et des «dys», de leur diagnostic et/ou de leur prise en charge. Ceux concernant les troubles spécifiques du langage sont certainement les plus nombreux. Les dyslexies sont probablement parmi les troubles les mieux documentés. Au contraire, les troubles...

error: Content is protected !!